Vernier – Les Tattes

equiterre a réalisé en septembre 2016 un potager urbain en participation  avec les résidents de Foyer des Tattes à Vernier. 33 parcelles sont maintenant à disposition pour les requérants d’asile présents au Foyer. Il offre un cadre propice à l’échange, à la valorisation des savoir-faire, à l’activité physique en plein air, à la production de ses propres légumes et, surtout, à l’intégration et à l’ouverture.

equiterre a été mandatée par l’Hospice général pour mettre en place ce potager au cœur même du Centre d’hébergement des Tattes – ceci grâce au généreux soutien financier d’une fondation souhaitant rester anonyme, ainsi qu’avec le soutien logistique et technique de la Ville de Vernier.

Choix de la parcelle

Le potager a été réalisé dans une parcelle de 150m2 à côté du centre pour requérants d’asile des Tattes, à Vernier.

Conférence de présentation

Le 19 mai 2016, equiterre a présenté le projet aux résidents des Tattes, en plusieurs langues pour permettre une bonne appropriation du projet par tous.

Cette présentation et la discussion qui s’en suivit on permis aux résidents présents d’exprimer leur avis et de poser des questions sur le projet.

Premier atelier participatif

Le premier atelier participatif a eu lieu avec le personnel le 4 avril 2016. Les participants ont pu faire part de leur craintes et attentes concernant ce projet. Ils ont aussi réfléchi à la manière de créer un projet pérenne, malgré le fait que les résidents restent parfois peu de temps au centre des Tattes. Il a aussi été question des méthodes pour motiver les résidents à participer à ce projet, de façon continue.

Réalisation du potager urbain des Tattes

En septembre 2016, equiterre a réalisé de façon participative un jardin en « version cubaine » (grands bacs et paillage) sous l’orchestration experte du jardinier M. Christian Bavarel, permettant aux résidents d’apprendre à mettre en terre légumes et plantes aromatiques selon une technique peu coûteuse et reproductible partout (par exemple, le cas échéant, même en cas de retour dans des régions à faible capacité infrastructurelle). Les parcelles ont été accueillies à bras ouverts dans ce foyer pour requérants d’asile, mais aussi : le retour de la population riveraine fréquentant les lieux est également très positif !

Prochaines étapes:

  • Cours de jardinage écologique au printemps 2017

 

Découvrez tous les articles parus sur ce projet !

 

Le Potager des Tattes en images

Les photographies sont protégées par des droits d’auteurs. Toute demande d’utilisation doit être formulée par écrit à equiterre à l’adresse suivante : info(at)equiterre.ch