En Suisse allemande

Les projets identiques ou semblables au projet de potagers urbains réalisés en Suisse allemande sont recensés sur cette page. Si vous connaissez ou développez un tel projet qui n’est pas mentionné ici, merci de nous contacter pour nous le faire savoir.

Jardin temporaire Kalkbreite à Zurich.

© Genos senschaft Kalkbreite

Ce projet débute en 2008 avec la remise d’un parc de stationnement désaffecté de 400m² à la coopérative „Kalkbreite“ par la ville de Zurich. La coopérative projette d’y construire des nouvelles habitations pour 250 personnes, ainsi que des espaces commerciaux et culturels. Comme les travaux ne débuteront pas avant 2011, elle décide de le transformer en jardin temporaire. Ainsi pendant deux ans, les habitants intéressés peuvent cultiver leurs légumes et fleurs dans des caisses à plantes mises à disposition. La place centrale est gardée vide pour pouvoir y organiser des rencontres et évènements du quartier.
www.kalkbreite.net

“SeeBrache” – jardin temporaire dans le quartier Zurich-Seebach

© Grün Stadt Zürich

Entre printemps 2009 et été 2010, la Ville de Zurich (Grün Stadt Zürich et Gemeinwesenarbeit Zürich) a mis à la disposition des habitants et des jeunes la friche d’une ancienne exploitation horticole. En coopération avec l’organisation Mega!phon elle y a réalisé un espace de création libre pour adolescents, des potagers pour écoliers, ainsi qu’un jardin interculturel. Environ 30 habitants, dont la moitié étaient des personnes migrantes, ont ainsi pu cultiver leurs fruits et légumes dans ce jardin convivial.

Site internet du jardin “Seebrache”

HEKS Nouveaux jardins

© Angela Losert, HEKS – EPER

Mise à disposition de parcelles dans divers jardins familiaux dans les cantons de Berne, Bâle-Ville, Bâle-Campagne et Argovie pour femmes migrantes socialement défavorisées (requérantes d’asile ou réfugiées), le but de ce projet étant de promouvoir l’intégration et le dialogue culturels.

 

Jardins communautaires pour migrantes défavorisées

Dans le cadre de son projet « Nouveaux jardins », l’Entraide Protestante Suisse (EPER) offre aux femmes migrantes défavorisées la possibilité de cultiver des fruits, des légumes ou des fleurs dans des jardins familiaux dans plusieurs cantons Suisses. Cette initiative a de nombreux avantages. En effet, ces femmes profitent d’un lieu de rencontre qui leur permet de nouer de nombreux contacts avec les autres utilisateurs, de se créer un réseau tout en améliorant leurs connaissances de l’allemand. Cela permet également à leurs familles de jouir d’une alimentation saine et équilibrée et de faire des économies liées à leurs achats de ressources alimentaires.

www.eper.ch

Jardin de la maison des religions à Berne

Dans le cadre de ses cours de cuisine, la maison des religions à Berne a créée un potager urbain dans lequel sont cultivés herbes, fleurs et légumes. Le potager est ouvert aux habitant(e)s de la maison, mais aussi aux participant(e)s des cours de cuisine et des cours d’allemand et aux habitants du quartier. Le travail convivial dans le potager leur offre un lieu de rencontres, de détente et d’apprentissage interculturel.

www.haus-der-religionen.ch

Jardins colorés Berne

Le projet « Bunte Gärten » (jardins colorés) a été initié en 2007 par un particulier avec le soutien de l’église protestante Paulus dans le quartier « Länggass » de Berne. Il offre aux femmes migrantes qui aiment jardiner et qui souffrent physiquement ou psychiquement du déracinement migratoire une parcelle à cultiver dans le jardin familial du quartier. Ainsi, les femmes peuvent à nouveau « s’enraciner », nouer des contacts et améliorer leur allemand. Le projet a reçu le prix de l’intégration 2008 de la ville de Berne.

Planter de la culture Kloten (ZH)

Projet éphémère de mars à septembre 2010 à Zurich initié par le Förderverein Hegnerhof Klogen (www.hegnerhof.ch). Les participants du projet, originaires de diverses cultures, cultivent ensemble un champ de blé dont la forme représente une colombe entourée de coquelicots. Ils profitent également de leurs rencontres pour discuter de nourriture, de dialogue entre les cultures et les religions, etc.
www.interkulturelle-gaerten.ch

Initiative citoyenne « Urban agriculture – auch in Basel »

Fondée à mi-avril 2010, l’association « Urban AgriCulture Netz Basel » a pour but de promouvoir la production agricole biologique par des particuliers dans la ville de Bâle et dans son agglomération. Selon la charte de l’association, elle souhaite soutenir des initiatives et activités diverses dans ce domaine. Cependant, le site n’informe pas sur l’avancement des projets.
www.viavia.ch